Rechargement Dur

AWS/ASME SFA - 5.13

EFeMn-A

EN 14700

E Fe9

TS EN 14700

E Fe9

DIN 8555

E 7-UM-200-KP

Électrode basique en acier austénitique offrant des dépôts de rechargement résistant à l’usure sur les aciers à haute teneur en manganèse (12-14%). Le métal d’apport soudé présentant une dureté élevée par travail à froid, il est donc particulièrement adapté aux pièces qui sont soumises principalement à l’usure causée par de forts impacts et chocs. Pendant le soudage, les pièces ne doivent pas devenir trop chaudes. Si nécessaire, les refroidir. Lors du soudage de grandes pièces en aciers austénitiques composé de manganèse, telles que des plaques de mâchoire de concasseur, il est conseillé de les souder au bain-marie. Le soudage doit être effectué à des courants de soudage faibles, avec de courtes longueurs de cordons réalisés à pas de pèlerin afin d’éviter que la pièce ne refroidisse. Ainsi, les courants de soudage élevés et les cordons à tissage large doivent être évités. Lors du façonnage des différentes couches, il est recommandé de déposer une couche tampon avec du métal d’apport soudé EI 307. Lors de la réalisation de soudures de joints sur de l’acier austénitique composé de manganèse, il est préférable d’utiliser des électrodes EI 307B. Adaptée au soudage de rechargement et de réparation de pièces résistant à l’usure en acier austénitique composé de manganèse, telles que les plaques de mâchoire de concasseur, les cônes de concasseur, les rouleaux, les marteaux pulvérisateurs, les bras battants et autres. Utiliser de préférence sur courant continu, électrode au pôle positif (+). Possibilité d’utilisation sur courant alternatif.

AWS/ASME SFA - 5.13

~E FeMn-A

AWS/ASME SFA - 5.13

E FeMn-C

EN 14700

E Z Fe9

TS EN 14700

E Z Fe9

DIN 8555

~E 7-UM-200-KP

Électrode à haut rendement (120%) en acier austénitique composé de manganèse pour le rechargement et l’assemblage d’aciers à haute teneur en manganèse. Grâce à son excellente résistance aux chocs, elle est particulièrement adaptée aux pièces soumises à de forts chocs, impacts et cavitations. L’ajout d’alliages Ni et Cr augmente la résistance aux fissures et à l’abrasion. Le métal d’apport soudé durcit par travail à froid. Pendant le soudage, les pièces ne doivent pas devenir trop chaudes. Si nécessaire, les refroidir. Les courants de soudage élevés et les cordons à tissage large doivent être évités. L’usinage est possible avec des outils à pointe en carbure de tungstène. Adaptée au soudage de rechargement et de réparation de pompes de dragage, de pistons de presse hydraulique, de roues de grue, de passages à niveau, de mâchoires de concasseur, de dents d’excavatrice et de grappin, de marteaux de broyage, de concasseur de roches.

AWS/ASME SFA - 5.13

~EFeMnCr

EN 14700

E Z Fe9

TS EN 14700

E Z Fe9

DIN 8555

E 7-UM-250-KPR

Électrode en acier austénitique composé de manganèse à haut rendement (140%) destinée à l’assemblage et au rechargement d’aciers à haute teneur en manganèse soumis à une pression, à des chocs et à une abrasion très importants. Convient à une utilisation en tant que couche tampon avant le rechargement. Grâce à sa teneur en Cr de 12%, le métal d’apport soudé possède une résistance élevée à la fissuration et à l’abrasion par rapport aux autres électrodes en acier au manganèse. Le métal d’apport soudé durcit par travail à froid. Pendant le soudage, les pièces ne doivent pas devenir trop chaudes. Si nécessaire, les refroidir avant de toute autre application de rechargement. Les courants de soudage élevés et les cordons à tissage large doivent être évités. Lors du soudage de grandes pièces en aciers austénitiques composé de manganèse, il est conseillé de les souder au bain-marie. Convient au soudage de rechargement et de réparation de pompes de dragage, de pistons de presse hydraulique, de roues de grue, de passages à niveau, de pièces de concasseur soumises aux impacts de minéraux malléables.

EN 14700

E Fe1

TS EN 14700

E Fe1

DIN 8555

E 1-UM-300-P

Électrode basique à enrobage épais destinée au dépôt de couches (de dureté moyenne) de rechargement, qui peuvent être usinées par copeaux. Particulièrement adaptée aux pièces résistant à l’usure soumises à l’usure métal-métal, aux chocs et impacts violents. L’EH 330 peut facilement être soudé dans toutes les positions, sauf verticale descendante. Le métal d’apport soudé est résistant aux fissures et exempt de pores. Adaptée au reconditionnement de rails, de passages à niveau, de points d’aiguillage, de pignons et de pièces d’usure, telles que les poulies de corde, les gobelets, les rouleaux, les rouleaux et maillons de chenilles, les brides de roue, les goujons et autres. Utiliser de préférence sur courant continu, électrode au pôle positif (+). Possibilité d’utilisation sur courant alternatif.

EN 14700

E Fe1

TS EN 14700

E Fe1

DIN 8555

E 1-UM-400-P

Électrode basique à enrobage épais destinée à la production des dépôts de rechargement dur résistant à l’usure. Particulièrement résistante à l’usure, aux impacts et aux chocs métal-métal. Adaptée au reconditionnement des rails, des passages à niveau et des points d’aiguillage, des pièces d’usure telles que les pièces de drague, les bords polygonaux, les surfaces de roulement, les outils de frappe, les pneus de matrice, les brides de roue, les surfaces de glissière sujettes à une forte usure, le reconditionnement des matrices inférieures, les poinçons et autres. Le métal d’apport soudé ne peut être usiné qu’à l’aide d’outils à pointe de métal dur fritté. Un grand nombre de couches peuvent être déposées sans nécessiter de couches tampons intermédiaires. Une couche tampon résistante utilisant des électrodes ESB 40 ou EI 307B est uniquement nécessaire en cas de métal de base très sensible aux fissures. L’EH 340 peut être soudé dans toutes les positions, sauf verticale descendante.. Utiliser de préférence sur courant continu, électrode au pôle positif (+). Possibilité d’utilisation sur courant alternatif.

TS EN 14700

E Z Fe2

Électrode basique à enrobage épais destinée à la production de dépôts de rechargement dur résistant à l’usure, particulièrement résistante à l’usure, aux chocs et à l’abrasion métal-métal. Adaptée au reconditionnement de rails, de passages à niveau et de points d’aiguillage, de pièces d’usure telles que les pièces de drague, les bords polygonaux, les surfaces de roulement, les outils de frappe, les pneus de matrice, les brides de roue, les surfaces de glissement sujettes à une usure importante, le reconditionnement des matrices inférieures, les poinçons, les lames de coupe, la table et les rouleaux de roulement. Le métal d’apport soudé ne peut être usiné qu’à l’aide d’outils à pointe de métal dur fritté. Une couche tampon résistante utilisant des électrodes ESB 40 ou EI 307B est uniquement nécessaire en cas de métal de base très sensible aux fissures. Peut être soudé dans toutes les positions, sauf verticale descendante. Utiliser de préférence sur courant continu, électrode au pôle positif (+). Possibilité d’utilisation sur courant alternatif.

EN 14700

E Fe8

TS EN 14700

E Fe8

DIN 8555

E 6-UM-60-GPT

Électrode à enrobage rutile pour le rechargement de pièces soumises à l'action combinée de l'usure parabrasion métallique ou minérale, de chocs et de pressions. Le dépôt exempt de fissure et de porosité est usinable par meulage. Fusion douce, peu de projections et laitier facilement détachable. S'utilise en courant continu à la polarité - mais aussi en courant alternatif. Possibilité d'utiliser une couche de beurrage avec nos électrodes ESB40 ou EIS307. La dureté brute de soudage à 59HRc peut être augmentée à 60-65HRc par couche simple ou double. Dents de godets, burins, racloirs, enrouleurs de cordages, godets de dragage, outils de coupe, presses à tuile, à brique, couronnes dentées. Possibilité de souder en AC ou DC.

EN 14700

E Fe8

TS EN 14700

E Fe8

DIN 8555

E 6-UM-60-GPT

Électrode basique à enrobage épais destinée au dépôt de couches superposées résistant à l’usure sur les éléments structurels, soumis à une usure sévère. Particulièrement résistante à l’usure métal-métal élevée, aux chocs modérés et à l’abrasion. Le métal d’apport soudé possède un seuil de dureté jusqu’à 600°C. Ne peut être usiné que par meulage. Adaptée aux applications de rechargement dur pour lesquelles la résistance à l’usure à des températures plus élevées est un enjeu majeur, comme dans les coupures à chaud, les matrices pour les pièces moulées sous pression, les rouleaux, les pièces d’excavatrice de concasseurs, les bords de godet et les dents de godet, les forets, les avions à charbon, les vis de convoyeur. Les dépôts multicouches seront exempts de fissures, même sans dépôt de couches tampons intermédiaires. Dans le cas de métaux de base très sensibles aux fissures, une couche tampon résistante (obtenue à l’aide des électrodes ESB 40 ou EI 307B) est nécessaire. Utiliser de préférence sur courant continu, électrode au pôle positif (+). Possibilité d’utilisation sur courant alternatif.

TS EN 14700

E Z Fe2

Électrode basique à enrobage épais destinée au dépôt de couches superposées résistant à l’usure sur les éléments structurels, soumis à une usure sévère. Le métal d’apport soudé ne peut être usiné que par meulage. Adaptée aux applications de rechargement dur de concassage et de broyage du charbon, des minéraux, du sol, des roches, des pièces d’excavatrice, des bords de godet et des dents de godet, des forets, des avions à charbon, des vis de convoyeur. Dans le cas de métaux de base très sensibles aux fissures, une couche tampon résistante (obtenue à l’aide des électrodes ESB 40 ou EI 307B) est nécessaire avant toute application de rechargement dur. Utiliser de préférence sur courant continu, électrode au pôle positif (+). Possibilité d’utilisation sur courant alternatif.

AWS/ASME SFA - 5.13

~EFe6

EN 14700

E Fe4

TS EN 14700

E Fe4

DIN 8555

E 4-UM-60-ST

Électrode de rechargement dur destinée à la fabrication et à la réparation de soudage de ciseaux de tournage et de lissage, de lames d’alésage et de cisaillement et de perceuses en spirale spéciales. Convient également à la fabrication d’outils en aciers non alliés et faiblement alliés et au rechargement dur des bords des outils de coupe en acier. Les aciers non alliés et faiblement alliés doivent être préchauffés à 250-400°C avant le soudage et le traitement thermique post-soudage à 400°C. Les pièces soudées doivent être refroidies lentement. Si une couche tampon est nécessaire, elle peut être obtenue à partir des électrodes EI 312 ou EI 307B (max. 2,5 mm) et le rechargement dur peut être effectué à partie du modèle EH 380 (max. 5 mm de hauteur). Utiliser de préférence sur courant continu, électrode au pôle positif (+). Possibilité d’utilisation sur courant alternatif.