Electrodes Enrobees

EN 14700

E Z Fe3

TS EN 14700

E Z Fe3

DIN 8555

E 3-UM-40-PT

Électrode basique destinée à la reconstitution et au rechargement dur de pièces soumises à une usure élevée métal-métal, à la compression et aux impacts à des températures élevées. Le métal d’apport soudé résiste à des températures d’utilisation allant jusqu’à 550°C. Grâce à son alliage Cr et Mo, il a une solidité élevée, une ténacité et une résistance à la chaleur, il convient donc parfaitement aux outils de coupe à chaud et à froid, aux lames pour cisaillement à chaud, aux matrices de forgeage, aux selles, aux marteaux et aux moules façonnés sous pression. L’électrode peut également être utilisée pour la production de nouveaux outils de coupe à chaud et à froid et de leurs bords, qui sont en aciers faiblement alliés. Dispose d’un arc stable, offre un cordon lisse, et le laitier se retire très facilement.

EN 14700

E Z Fe3

TS EN 14700

E Z Fe3

DIN 8555

E 3-UM-50-ST

Electrode à enrobage rutile destiné au rechargement des pièces soumises à l’usure métal-métal par frottement et aux impacts métal-métal de moyenne intensité. Spécialement conçu pour le rechargement des coupur à chaud et froid, rouleaux tournants, les lames de cisaillement parce que le metal soudé a une haute limite élastique, dureté et une ressistance aux chaleurs. Convient pour le rechargement des rouleaux de concasseur et des marteaux, roues de grue et poulies. A d’excellentes propriétés de soudage, un flux de chute de métal stable et régulier, bon aspect de la soudure très facile d’enlèvement du laitier.

EN 14700

E Fe8

TS EN 14700

E Fe8

DIN 8555

E 3-UM-60-ST

Électrode à enrobage rutile pour le rechargement des pièces , soumise à une usure, à une compression et à un impact métal-métal élevés à des températures élevées. Grâce à sa teneur en alliage Cr et Mo, a une résistance mécanique élevée, la ténacité et la résistance thermique à des températures de fonctionnement jusqu’à 550° C. Spécialement conçu pour les outils de coupe à chaud et à froid, lames de cisaillement à chaud. L’électrode peut également être utilisée pour la production de nouveaux outils de coupe à chaud et à froid et de leurs arêtes, qui sont faits d’aciers faiblement alliés. A d’excellentes propriétés de soudage, un débit de chute de métal stable et régulier, un bon aspect de la soudure et l’enlèvement du laitier très facile.

EN 14700

E Z Fe2

EN 14700

TS EN 14700

E Z Fe2

DIN 8555

~E 2-UM-60-G

DIN 8555

Électrode basique à enrobage épais destinée au dépôt de couches superposées résistant à l’usure sur les éléments structurels, soumis à une usure sévère. Le métal d’apport soudé ne peut être usiné que par meulage. Adaptée aux applications de rechargement dur de concassage et de broyage du charbon, des minéraux, du sol, des roches, des pièces d’excavatrice, des bords de godet et des dents de godet, des forets, des avions à charbon, des vis de convoyeur. Dans le cas de métaux de base très sensibles aux fissures, une couche tampon résistante (obtenue à l’aide des électrodes ESB 42 ou EI 307B) est nécessaire avant toute application de rechargement dur. Utiliser de préférence sur courant continu, électrode au pôle positif (+). Possibilité d’utilisation sur courant alternatif.

AWS/ASME SFA - 5.13

E FeMn-C

AWS/ASME SFA - 5.13

~E FeMn-A

EN 14700

E Z Fe9

TS EN 14700

E Z Fe9

DIN 8555

~E 7-UM-200-KP

Électrode à haut rendement (120%) en acier austénitique composé de manganèse pour le rechargement et l’assemblage d’aciers à haute teneur en manganèse. Grâce à son excellente résistance aux chocs, elle est particulièrement adaptée aux pièces soumises à de forts chocs, impacts et cavitations. L’ajout d’alliages Ni et Cr augmente la résistance aux fissures et à l’abrasion. Le métal d’apport soudé durcit par travail à froid. Pendant le soudage, les pièces ne doivent pas devenir trop chaudes. Si nécessaire, les refroidir. Les courants de soudage élevés et les cordons à tissage large doivent être évités. L’usinage est possible avec des outils à pointe en carbure de tungstène. Adaptée au soudage de rechargement et de réparation de pompes de dragage, de pistons de presse hydraulique, de roues de grue, de passages à niveau, de mâchoires de concasseur, de dents d’excavatrice et de grappin, de marteaux de broyage, de concasseur de roches.

EN 14700

E Fe3

TS EN 14700

E Fe3

DIN 8555

E 3-UM-45-ST

Électrode basique destinée à la reconstitution et au rechargement dur de pièces soumises à une usure élevée métal-métal, à la compression et aux impacts à des températures élevées. Le métal d’apport soudé résiste à des températures d’utilisation allant jusqu’à 550°C. Grâce à sa solidité élevée, sa ténacité et sa résistance à la chaleur, il convient parfaitement aux outils de coupe à chaud et à froid, aux lames pour cisaillement à chaud, aux matrices de forgeage, aux selles, aux marteaux et aux moules façonnés sous pression. L’électrode peut également être utilisée pour la production de nouveaux outils de coupe à chaud et à froid et de leurs bords, qui sont en aciers faiblement alliés. Dispose d’un arc stable, offre un cordon lisse, et le laitier se retire très facilement.

EN 14700

E Z Fe8

TS EN 14700

E Z Fe8

DIN 8555

E 3-UM-50-GTZ

Électrode rutile destinée à la reconstitution et au rechargement dur de pièces soumises à une usure élevée métal-métal, à la compression et aux impacts à des températures élevées. Le métal d’apport soudé résiste à des températures d’utilisation allant jusqu’à 650°C, grâce à sa teneur en Cr, Mo, W et V. Grâce à sa solidité élevée, sa ténacité et sa résistance à la chaleur, il convient parfaitement aux matrices de forgeage à chaud, aux selles, aux marteaux, aux outils de coupe à chaud et à froid, aux lames pour cisaillement à chaud et aux laminoirs. L’électrode peut également être utilisée pour la production de nouveaux outils de coupe à chaud et à froid et de leurs bords, qui sont en aciers faiblement alliés. Dispose d’un arc stable, offre un cordon lisse, et le laitier se retire très facilement.

EN 14700

E Fe8

TS EN 14700

E Fe8

DIN 8555

E 6-UM-60

TS EN 14700

E Z Fe2

Électrode basique à enrobage épais destinée à la production de dépôts de rechargement dur résistant à l’usure, particulièrement résistante à l’usure, aux chocs et à l’abrasion métal-métal. Adaptée au reconditionnement de rails, de passages à niveau et de points d’aiguillage, de pièces d’usure telles que les pièces de drague, les bords polygonaux, les surfaces de roulement, les outils de frappe, les pneus de matrice, les brides de roue, les surfaces de glissement sujettes à une usure importante, le reconditionnement des matrices inférieures, les poinçons, les lames de coupe, la table et les rouleaux de roulement. Le métal d’apport soudé ne peut être usiné qu’à l’aide d’outils à pointe de métal dur fritté. Une couche tampon résistante utilisant des électrodes ESB 42 ou EI 307B est uniquement nécessaire en cas de métal de base très sensible aux fissures. Peut être soudé dans toutes les positions, sauf verticale descendante. Utiliser de préférence sur courant continu, électrode au pôle positif (+). Possibilité d’utilisation sur courant alternatif.